Therapy Session_edited.jpg

SOUTIEN À LA PARENTALITÉ

"Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village" - Proverbe Africain

 

Etre parent au 21e siècle

  • Évolution des rôles de genre:

Avec l'évolution de la parité homme/femme, de nouvelles questions surgissent autour d'une co-parentalité, là où avant, il y avait des rôles séparés et clairs. Aujourd'hui, on doit négocier, ré-inventer les rôles de chacun en fonction de l'évolution des enfants, de leur âge, mais aussi des attentes de chacun dans le couple.

  • La Parentalité programmée:

L'idée circule qu'avec la contraception et la conception médicalement assistée, être parent aujourd'hui est un choix délibéré et doit être assumé. Cela peut ajouter une certaine pression dans le vécu de son rôle de parent.

  • L'évolution en matière de psychologie de l'enfant:

Les théories de l'attachement et l'avènement de la parentalité positive ont mis en avant l'importance de la relation à l'enfant et ont donné des "recettes" pour réussir une éducation positive de son enfant.

  • Parallèlement, la Convention des Droits de l'Enfant a reconnu un statut à l'enfant avec des droits et aussi des obligations pour les Parents dans l'intérêt de l'enfant.

Dès lors, les parents se centrent plus sur l'intérêt de l'enfant, mais il y a aussi un droit de regard des institutions et un monitoring social qui vont contribuer à augmenter la pression ressentie par les parents.

  • La montée des valeurs individualistes (>< sociétés collectivistes):

Dans nos sociétés occidentales qui mettent en avant l'intérêt d'être à l'écoute de nos propres besoins, au moment de devenir parent, vont dès lors co-exister 2 valeurs en parallèle avec les besoins et l'intérêt de l'enfant et cela peut créer un conflit d'intérêts.

Être ou devenir parent, c'est donc de la joie et du stress. La transition vers la parentalité amène son lot de craintes, quant à la santé du bébé, nos compétences en tant que parent, par rapport à l'accouchement, les tâches domestiques qui vont se multiplier, le budget personnel et familial qui va être impacté, le temps consacré à ses loisirs ou à la vie de couple et les réajustements professionnels que l'arrivée de l'enfant au sein de la famille peut engendrer.

Pour la majorité des parents, la part de stress et largement compensée par toute une série d'évènements qui engendrent des émotions positives, telles que la proximité physique, les moments de qualité partagés au travers du jeu, humour etc.  et les moments de fierté.

C'est quand l'équilibre sur la balance entre joie et stress s'inverse, que la parentalité tourne au cauchemar.

Du Stress au Burnout et ses Conséquences

Les indicateurs du Burnout Parental sont les suivants:

EPUISEMENT > Le manque d'énergie est ciblé sur le fait d'imaginer de devoir s'occuper des enfants.

DISTANCIATION > Le parent ressent une distanciation émotionnelle avec ses enfants: il fait juste ce qui est indispensable.

PERTE DE PLAISIR > En tant que parent, on n'éprouve plus de plaisir à écouter ses enfants raconter leur journée, à jouer ou à bavarder avec eux: il n'y a plus de moments de qualité.

CONTRASTE > Il y a une cassure entre le parent qu'on a été ou qu'on a voulu être et le parent que l'on est aujourd'hui.

Il est normal de ressentir du stress dans son rôle de parent à certains moments. C'est le déséquilibre prolongé entre trop de stresseurs, trop longtemps et en l'absence de suffisamment de ressources pour y faire face, que le stress va faire basculer le parent en Burnout et le mener à s'épuiser, se consumer totalement.

Pourquoi consulter?

L'épuisement du parent va avoir un impact important:

- Sur le parent lui-même: irritabilité, accentuer des problèmes de santé physique, augmenter des comportements d’addictions, provoquer des idées suicidaires, troubles du sommeil...

- Sur le couple: augmenter les conflits, engendrer des idées et des comportements adultères: qui sont des tentatives de fuir le rôle parental qu'on ne peut plus gérer

- Sur l'enfant: négligence (éducative, affective, physique), violence ( verbale, physique, psychique), mail il existe également des troubles associés qui se développent chez l'enfant, dont le parent ne fait pas nécessairement le lien direct avec sa situation d'épuisement (énurésie, anxiété chez l'enfant, trouble de somatisation, difficulté scolaire, trouble du sommeil, ...)

Pensez également à consulter votre médecin traitant.

Vous voulez vous évaluer sur l'échelle du Burnout Parental? Faites le test en ligne:

https://www.burnoutparental.com/test-pba

 

Je peux vous aider :

  • L'accompagnement s'adapte à la singularité du parent et de la dynamique familiale en question. Cette approche vise à valoriser les ressources existantes et renforcer l'estime de soi du parent, afin de rétablir l'équilibre de la balance des facteurs de risques/ressources du parent.

  • Le travail d'accompagnement vise également à mieux se connaitre, acquérir des outils de gestion des émotions, de gestion du stress et de communication (avec vos enfants, votre conjoint ou avec toutes autres personnes dans votre entourage)

  • Les rencontres se passent dans un cadre chaleureux et bienveillant où vous pourrez déposer vos difficultés, préoccupations et émotions en toute confiance, sans jugement et dans le respect de la confidentialité.

  • Une rencontre peut également être envisagée dans le cas de difficultés plus ponctuelles avec vos enfants, afin de prendre du recul, avoir un éclairage professionnel sur la question et de discuter d'autres pistes de solutions à essayer

Contactez-moi afin de discuter de votre situation et des solutions possibles.